Portrait de volontaire : Belén

Belén a fait un Volontariat Européen à la MJC, de septembre 2018 à août 2019. Elle a accepté de répondre à quelques questions. Merci à elle !



Pourquoi as-tu décidé de faire un volontariat à la MJC de la région d’Elbeuf ?

Je venais de finir mes études à l’université et je voulais vivre une année différente. Je connaissais le programme de volontariat européen par l’intermédiaire de mon frère, parce qu'il était parti il y a quelques années. Son expérience positive m’a encouragée à le faire.

J´ai choisi la MJC de la région d’Elbeuf parce que je voulais, d´une part apprendre la langue et la culture française, mais aussi travailler dans une association accueillant des migrants. La MJC était parfaite pour ça.


Quelles étaient tes craintes avant cette expérience ?

J’avais très peur avant de commencer mon volontariat, car c’était la première fois que je sortais seule de l´Espagne pour vivre dans un autre pays pendant toute une année. En plus, je ne savais pas parler français. Mais après, quand j´ai commencé mon expérience, j´ai beaucoup profité, mes peurs ont disparu. J´ai rencontré des personnes incroyables. Elles m´ont fait me sentir comme chez-moi.


Quelle est la chose qui t'a le plus surprise dans la culture française ?

Dans la culture française, deux choses m’ont surprise :

Les bises, les Français s'embrassent tous les jours quand ils se voient au travail chaque jour. J'ai adoré ça.

Manger le fromage pour le dessert : pour moi c´était bizarre, car normalement j’en mange en entrée. Je n´avais pas l´habitude de manger de dessert, mais quand j´ai découvert que le fromage était toujours à ce moment du repas, j´ai tout de suite moins mangé pour pouvoir en profiter plus. De la gastronomie française, c’est ce qui me manque le plus.


Quel est pour toi, le meilleur souvenir de ton volontariat ?

C´est vraiment très difficile de choisir un seul moment. J´ai beaucoup aimé les voyages, les visites de mes proches d´Espagne, les moments que j´ai partagés avec les personnes que j´ai connues à Elbeuf.

Mais il y a un souvenir dont je me souviens souvent, c’est “l'atelier d'éducation émotionnelle” que j'ai créé avec les enfants. Leurs réactions et leurs sourires ont été très importants pour moi.

Une chose encore que je n´oublierai jamais, est la fête surprise qui a été organisée pour mon anniversaire, la dernière semaine avant de finir mon expérience à Elbeuf.

161 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout